Peut-on conduire après avoir fumé du CBD ? 7 Questions à se poser

Jeune homme en voiture à l'arrêt la portière ouverte et la tête posée sur le volant, d'un air dépité avec sa petite amie essayant de la rassurer.

FAQ : Tout ce qu’il faut savoir pour garder ton Permis de conduire

Tu te demandes sûrement si après avoir fumé du CBD, il est safe de prendre le volant. C’est une question légitime, surtout avec la montée en flèche de l’utilisation de cette substance aux vertus thérapeutiques. Si le THC est connu pour altérer la conduite, qu’en est-il du cannabidiol ? Faisons le tour de la question pour t’apporter toutes les réponses et te permettre de reprendre le volant l’esprit tranquille.

Le CBD et la conduite : Quels sont les risques ?

Tu sais déjà que le THC (le cousin psychotrope du CBD) peut sérieusement perturber tes facultés de conduite. Il joue avec ta coordination et rallonge tes temps de réaction. Le CBD, lui, il n’a pas les mêmes tendances à te faire slalomer entre les lignes blanches, mais il n’est pas totalement innocent. Sous certaines conditions, il peut induire une légère somnolence, ce qui n’est pas idéal quand tu manœuvres ta caisse à toute berzingue.

Si tu es du genre à penser que le CBD, c’est l’équivalent d’un stick de dynamite pour ton permis de conduire, rassure-toi, c’est pas tout à fait ça. Le CBD a ses règles, mais il est bien moins punk que son cousin le THC. Le CBD, c’est plutôt le mec cool qui te file un high cérébral doux et apaisant, sans te faire voir des éléphants roses sur l’autoroute.

Quels sont les risques du CBD en cas de contrôle routier ?

Depuis que le CBD s’est invité dans nos vies, les flics se sont mis à traquer ce qui pourrait altérer nos talents de pilote. Si le CBD ne te fait pas planer, il a le chic pour te donner un petit coup de mou. Imagine un instant que tu te fasses aligner par les forces de l’ordre avec encore les effets zen de ton dernier joint. Pas génial, non ?

La somnolence, c’est ton pire ennemi sur la route. Surtout quand tu te prends pour un pilote de rallye. Le CBD, même s’il te détend, peut te filer ce petit coup de barre qui fait clignoter les gyrophares de ton cerveau. Alors ouais, le CBD c’est bien, mais le CBD au volant c’est pas ton pote.

N.B. : Depuis le 21 juin 2023, conduire après avoir fait usage de CBD est interdit s’il entraîne la présence de traces de tétrahydrocannabinol (THC), un produit stupéfiant. Une récente décision de la Cour de cassation a renforcé cette interdiction.

Que faut-il savoir avant de conduire après avoir consommé du CBD ?

Selon ton mode de consommation du CBD, tout peut changer. Si tu consommes du CBD sous forme d’huile de CBD Broad Spectrum (Sans THC), de gélules, de bonbons ou même de topic : tu n’as rien à craindre pour ton permis de conduire !

En revanche, si tu as l’habitude de consommer des Fleurs de CBD ou de la Résine de CBD par combustion et inhalation, là, c’est différent. En effet, ce type de produit contient de légères traces de THC pourtant autorisé en France. Si tu te fais contrôlé par un test de dépistage de stupéfiant, ce dernier ressort dans la majorité des cas positif.

Avant le 21 juin 2023, tout ce passait pour le mieux. Tu pouvais prouver ta bonne fois en demandant aux forces de l’ordre un test par prise de sang pour qu’ils puissent contrôler ton taux de THC et ainsi s’assurer que tu consommes bien du CBD. Tu ne perdais pas ton permis et la prise de sang t’étais même remboursée.

Depuis cette date, la cour de cassation en a décidé autrement. Dès lors qu’une trace de THC, même infime est détectée, c’est retrait ou suspension de permis. Peu importe la substance que tu consommes.

Et attention aux boutique de CBD malveillantes : Il n’existe pas de Fleurs, ni de Résines de CBD sans THC. C’est impossible.

Combien de temps attendre avant de conduire après avoir fumé du CBD ?

Quand t’as fait ta pause CBD, prends ton temps avant de reprendre le volant. huit à douze heures minimum, c’est le temps qu’il faut pour éviter les ennuis. Si t’as un taf à assurer au volant, planifie bien ta dose de cannabis légal. Mieux vaut être safe que désolé.

Les heures qui suivent ta session CBD sont cruciales. Elles vont déterminer si tu vas filer tout droit ou finir dans le décor. Alors, laisse le temps au CBD de quitter tes circuits et reprends le volant quand t’es sûr d’être à 100%.

Attention toutefois, ces indications peuvent varier en fonction : de ton corps, ta morphologie, ton type de prise de CBD, tes habitudes de consommation (occasionnel, régulière, intensive), etc.

Policier en veste fluorescente entrain d'effectuer un dépistage de stupéfiant à un automobiliste dans sa voiture.

Les contrôles et dépistages : Quand et comment se produisent-ils ?

Dans la rue, tu risques pas grand-chose, mais au volant, c’est une autre histoire. Si un flic a des doutes ou que tu te retrouves dans un accident (même à l’arrêt), c’est le dépistage assuré. D’abord un test salivaire, puis un test sanguin si tu sembles suspect. Si ça tourne mal, tribunal, retrait de permis et autres joyeusetés sont au programme.

Les contrôles routiers, c’est pas qu’une affaire de films policiers. Ça peut arriver à tout le monde. Donc, avant de partir en vadrouille après ta session CBD, fais gaffe à ce que tu risques.

Qu’est-ce que je risque si j’ai du CBD en ma possession ?

Alors, niveau légalité, ça se passe comment ? En France et dans l’Union Européenne, tant que ton CBD respecte les normes, tu peux le trimballer en bagnole sans souci. Si c’est un médicament au CBD, avec une ordonnance, ça passe crème. Par contre, hors de l’UE, mieux vaut laisser ton CBD à la maison.

Si tu consommes des Fleurs de CBD ou de la Résine de CBD, on t’invite à garder la paquet scellé avec toi. Il pourrait bien servir de preuve pour attester de ta bonne fois. Cependant, cela n’exclu pas un contrôle plus poussé et dans ce cas, les forces de l’ordre pourront demander l’analyser de la composition de ton matos pour s’assurer que c’est bien du CBD. Comme on dit : La confiance n’exclut pas le contrôle.

Ah oui, les règles changent dès que tu passes une frontière. Alors, si tu veux éviter les galères douanières, assure-toi que ton CBD est 100% légal dans le pays de destination.

EFFET CBD AU VOLANT

Quels sont les effets du CBD sur la conduite ?

Le CBD, c’est sympa pour chasser le stress, mais ça peut aussi te donner un petit coup de mou. Même si ça n’a rien de méchant, ça peut poser souci au volant. Baisse de tension, vertiges, tout un programme qui peut affecter ta conduite. Alors, reste vigilant et laisse le volant à un pote sobre si t’es un peu dans les vapes.

Le CBD, c’est pas juste une histoire de relaxation, c’est aussi une question de sécurité. Les effets secondaires, ça peut te jouer des tours. Alors, avant de devenir le Schumacher de la weed, fais gaffe à ce que tu risques.

Pour conclure sur la consommation du CBD au Volant

Voilà l’ami, maintenant t’as toutes les cartes en main pour pas te planter en prenant le volant après une session CBD. On est tous d’accord, c’est mieux de conduire en toute sécurité, non ? Ton avis là-dessus, ça nous intéresse. Alors, partage tes impressions dans la section commentaire ci-dessous et let’s keep the conversation rolling !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier

Votre équipe est partie dénicher des pépites à la Platinium CBD Cup

Toutes les commandes passées du 18 au 21 Avril 2024 seront traitées à notre retour le lundi 22 Avril.

Excuse nous pour la gêne occasionnée

Première fois ? Intègre la Jagan Family !

Reçois un Code Promo de 5€ de Réduction pour ta première commande

Deviens membre de la Jagan Family et reçois en cadeau un code promo de -5€ de réduction valable sur toute la boutique pour ta première commande.

*En devenant membre de la Jagan Famly, j’accepte de recevoir gratuitement la Newsletter Jagan et profitera d’avantages exclusifs : promos, ventes privée, actualitées, etc.